Les Elfes De La Vengeance

Forum de l'ordre Les Elfes De La Vengeance, battleknight serveur 6
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 que pensez vous des psychologues?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Arthemis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6560
Age : 32
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   Mer 4 Nov 2009 - 21:19

Merci pour l'info Arion ! Smile

Citation :
Pour ceux qui souhaites exercer, il me semble qu'avec deux année en
"psy (bac+2)", et après avoir suivi une psychanalyse, on doit pouvoir
exercer comme psychothérapeute. A confirmer l'info par quelqu'un du
milieu: Arthémis.
=> heu... en fait tout le monde peut s'auto-proclamer "psychothérapeute" car ce terme n'est pas protégé par la loi... Ceci dit, bientôt, seuls les psychologues (bac+5) et les médecins (toute spécialité, ce qui est débile selon moi mais bon...) pourront s'octroyer ce titre... Mais on n'y est pas encore !

Citation :
Si j'ai la chance de tomber sur quelqu'un comme Arthé pour m'écouter je pense que ça peut aboutir à quelque chose de bien.
=> Merci RG, je te souhaite vraiment de trouver chaussure à ton pied et de travailler sur toi à ton rythme et sans médoc pour arriver à ce mieux-être que tu cherches !

Citation :

les médocs ça peut aider sous la forme d'une temporisation; mais ce n'est et ce ne sera jamais la solution définitive.
et bcp trouvent que la tendance des médecins actuellement est de dégainer la feuille de médocs très rapidement. trop rapidement.
=> Je ne peux adhérer à cela qu'à 100%...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taliesin
Comte Elfe
Comte Elfe
avatar

Nombre de messages : 3695
Age : 107
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   Mer 4 Nov 2009 - 21:25

Sauf qu'on oublie de dire que dans certains cas, bien que les médocs ne soient pas encore une fois la panacée, ils sont indispensables... (Et sans rentrer dans les détails, je sais de quoi je parle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthemis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6560
Age : 32
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   Mer 4 Nov 2009 - 21:57

Je suis d'accord avec toi Tal, parfois les médicaments sont indispensables... Mais je reste persuadée qu'ils sont trop facilement distribués en France.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taliesin
Comte Elfe
Comte Elfe
avatar

Nombre de messages : 3695
Age : 107
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   Mer 4 Nov 2009 - 23:18

ça c'est certain, nous sommes le 1er pays au monde il me semble, consommateur d'anti-dépresseurs, et ça m'étonnerait quand même que nous ayons plus de gens en dépression que dans d'autres pays...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grundal Hellscreamer
Comte Elfe
Comte Elfe
avatar

Nombre de messages : 2852
Age : 36
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   Mer 4 Nov 2009 - 23:37

surtout au prorata !!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arion Chiainaris
Grand Seigneur Elfe
Grand Seigneur Elfe
avatar

Nombre de messages : 1826
Age : 45
Localisation : SomeWhere in the Dark Space
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   Jeu 5 Nov 2009 - 0:08

Merci Arthémis,
Je suis content que tu partages une petite partie de mon point de vue sur les médocs.

Taliesin,
Je ne prêche pour aucune paroisse. je sais bien et je le dis moi-même qu'il doit en falloir dans certains cas mais c'est uniquement parce que nos connaissances sont très incomplètes...ou plus exactement ceux qui font la pluie et le beau temps dans le domaine de "la médecine de l'esprit" sont trop frileux à l'idée de changer leur manière de voir certaines "maladies" .....

les médocs, c'est avant tout un business.
quand on apprend que des masques et des vaccins périmés sont réétiquetés pour être vendus car on souhaite écouler des stocks obsolètes.... ça peut faire réfléchir....
la vie, la mort, tout n'est que business aux yeux de bcp
c'est gerbant.

sinon je connais des bacs + 5 bien nazes et blindés de pb qui font des projections à tout va comme je connais des bacs + 0 très "sains" et méritants.
sans faire de généralités...il y a de tout partout donc le meilleur moyen de limiter la casse reste le bouche à oreille.

maintenant il faut réglementer la profession car il y a des charlots et cela peut nuire aux patients.

mais les batailles sur les dénominations ne sont ni plus ni moins que des combats entre chiens qui se battent pour un os à ronger car derrière la dénomination il y a encore et toujours le business....

et pendant ce temps là des gens souffrent et n'ont pour seule solution que de se droguer alors que des gens biens attendent "l'arme au pied" que des charlots en costard prennent une décision... décision non motivée par l'intérêt commun (dont ils sont sensés être les représentants) mais par le fric.....

et ce n'est pas là une généralité
et ce n'est pas là que MA vision de la chose et des seules personnes que je connais.

c'est une triste réalité.

mais cela ne nous empêche en rien de faire au mieux pour celles et ceux qui cherchent à aller mieux et qui nous font confiance.

les médocs c'est le mal. un mal parfois nécessaire mais un mal néanmoins.
et je parle en toute connaissance de cause.
et ce même si j'ai vu en asile des cas extrêmes qui necessitent des traitements très lourds.

mais nous n'avons pas le temps, les moyens, les gens ouverts d'esprit et compétents pour communiquer avec ces gens pour les guider.
et c'est regretable... pour eux et pour nous.

un exemple pour appuyer mes propos : il existe des malformations cérébrales que nous arrivons à détecter maintenant avant la naissance du bébé. ces malformations peuvent faire que la personne sera un psychopathe. alors devons-nous faire des avortements thérapeutiques systématiques pour ces cas ?
Sachant que ce type d'ano peut donner des "adolf".....

...des "adolf"...mais aussi Einstein...Beethoven......

Certains cas grâves sont dans leur monde "par peur" (ou autre) du notre.
il existe une explication à toute chose mais certaines explications ne sont pas du goût des leaders actuels de la médecine car elles font appel à des connaissances "pas (encore) reconnues comme telles.

alors on drogue les gens faute de mieux.....

c'est aussi une réalité. on peut jouer l'autruche ou relativiser mais cela existe.


mais bon drogue et psy vont de paire....
Freud aimait bien la coke d'ailleurs. il en prenait souvent pour soigner ses angoisses..... et il faisait décrocher ses amis accros à la morphine grâce à la coke.
je trouve cela amusant.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthemis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6560
Age : 32
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   Jeu 5 Nov 2009 - 12:30

Citation :
sinon je connais des bacs + 5 bien nazes et blindés de pb qui font des
projections à tout va comme je connais des bacs + 0 très "sains" et
méritants.
sans faire de généralités...il y a de tout partout donc le meilleur moyen de limiter la casse reste le bouche à oreille.

maintenant il faut réglementer la profession car il y a des charlots et cela peut nuire aux patients.
=> 100% d'ac aussi...

Citation :
mais les batailles sur les dénominations ne sont ni plus ni moins que
des combats entre chiens qui se battent pour un os à ronger car
derrière la dénomination il y a encore et toujours le business....
=> oui et non. C'est clair qu'il y a carrément des questions de fric derrière mais pas seulement... J'ai vu et entendu parlé de certains "psychothérapeute" vraiment peu scrupuleux qui n'avaient aucune formation et qui ont dit des bêtises plus grosses qu'eux, qui ont arnaqué certains patients fragiles et crédules en leur soutirant tout leur fric !
Exemple : demander une à 3 séances par jour (oui oui par JOUR!) 3 jours par semaine pendant 5 ans.
Augmenter les tarifs pour des raisons bidons etc.
Je ne rentrerai pas sur les aspects cliniques abominables qu'on m'a raconté, genre amener le patient volontairement au bord du suicide pour le ramener au dernier moment "à la vie" et le larguer quelques années après comme une vieille loque du jour au lendemain en lui disant "je ne peux plus rien faire pour toi et c'est ta faute. Personne ne peut plus rien pour toi"... et réellement ne plus donner signe de vie au patient en détresse... Bonjour les dégâts !
Bref, du grand n'importe quoi....

Ceci dit, je ne dis pas que protéger le titre va tout changer... Seuls les psychologues et médecins pourront s'octroyer ce titre... D'ailleurs je ne vois pas pourquoi les médecins, ils ne connaissent rien à la psycho ils ont au mieux deux heures de cours par semaine pendant leurs études... Comme si après deux heures de maths par semaine pendant 6 ans je pouvais me proclamer mathématicien !
Bref, si les médecins sont protégés mais aussi contrôlés par leur "Ordre des médecins", les psychologues eux n'ont rien de tout ça... Juste des syndicats pas très actifs et pas d'accord entre eux.
Donc, si le titre est protégé, ça enlèvera des charlatants qui n'ont pas les connaissances, ça limitera un peu (j'ai bien dit un peu) les psy qui ont de grosses pathologies mais ça n'enlèvera pas l'incompétence et le manque d'éthique de certains.


Il faudrait selon moi :
- sélectionner les étudiants en psycho à l'entrée de la fac pour éliminer ceux qui sont les plus patho (de même pour les psychiatres, que la sélection ne soit pas que intellectuelle...)
- créer un ordre des psychologues pour défendre et surveiller leurs activités
- n'accorder le titre de psychothérapeute qu'aux psychologues et psychiatres qui ont suivi une formation spécifique à une forme de thérapie et qui justifient d'un travail sur eux-mêmes.

Inutile de vous dire que ce n'est pas gagné !! PTDR


Citation :
un exemple pour appuyer mes propos : il existe des malformations
cérébrales que nous arrivons à détecter maintenant avant la naissance
du bébé. ces malformations peuvent faire que la personne sera un
psychopathe. alors devons-nous faire des avortements thérapeutiques
systématiques pour ces cas ?
Sachant que ce type d'ano peut donner des "adolf".....

...des "adolf"...mais aussi Einstein...Beethoven......
=> Alors là je ne suis absolument pas d'accord... Désolée mais les scientifiques qui ont avancé ça ont été très fortement critiqués par leurs collègues généticiens et par les psychiatres.
Pour le moment, personne n'a trouvé de "gène du psychopathe" ou de malformation de ce genre, ni même de la "bosse du génie"...
Par ailleurs, si effectivement certaines pathologies mentales sont accompagnées de spécificités au niveau cérébral, nous n'avons aucun recul pour savoir si c'est visible dès la naissance ou si ces spécificités apparaissent au cours de la vie... (exemple pour la schizophrénie ou le Trouble d'hyperactivité et déficit attentionnel)

Enfin, je n'ai rien trouvé concernant une malformation foetale qui engendrerait la psychopathie, je veux bien des références biblio car je suis très étonnée...


Citation :
drogue et psy vont de paire....
=> heu... merci d'éviter ce genre de raccourci...
Pour l'exemple de Freud, c'est vrai en effet...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taliesin
Comte Elfe
Comte Elfe
avatar

Nombre de messages : 3695
Age : 107
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   Jeu 5 Nov 2009 - 19:26

Arion a écrit:
Taliesin,
Je ne
prêche pour aucune paroisse. je sais bien et je le dis moi-même qu'il
doit en falloir dans certains cas mais c'est uniquement parce que nos
connaissances sont très incomplètes...ou plus exactement ceux qui font
la pluie et le beau temps dans le domaine de "la médecine de l'esprit"
sont trop frileux à l'idée de changer leur manière de voir certaines
"maladies" .....
Sauf qu'au risque d'insister encore une fois et de donner l'impression d'avoir des intérêts là-dedans (ce qui n'est pas du tout le cas, je rassure tout le monde), pour certaines maladies, une meilleure compréhension (si tant est qu'on ne comprenne déjà pas pourquoi et comment) ne changera absolument en rien le fait qu'il faille un médicament pour traiter la personne. Pourquoi ? Tout simplement à cause d'un problème au niveau de certaines parties du cerveau qui par exemple ne produit pas ou pas suffisamment ou pas correctement certaines hormones... Et ça quoi qu'on en dise, y'aura toujours besoin d'un médoc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arion Chiainaris
Grand Seigneur Elfe
Grand Seigneur Elfe
avatar

Nombre de messages : 1826
Age : 45
Localisation : SomeWhere in the Dark Space
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   Ven 6 Nov 2009 - 23:37

Tu fais bien de la préciser car je finissais pas croire qu'effectivement tu avais des intérêts pharma ^^

Et bien non, je ne suis pas d'accord avec toi et depuis que je sais ce que je sais, je ne peux plus être d'accord là-dessus.

Les déficits en chimie du cerveau existent; ça c'est un fait.
Mais ces déficits sont induits par de mauvaises connexions synaptiques qui ne sont ni plus ni moins que les conséquences de traumas psychiques inconscients. Travailler au niveau inconscient permet de rétablir les connexions, les fluxs et influxs.

Les médocs ne sont donc en aucun cas d'une utilité à moyen-long terme.
Et j'ai des exemples concrets dans les disciplines que j'étudie.

Dis-toi bien qu'une dépression n'est ni plus ni moins qu'un déficit en quelque chose (je simplifie) et que ce déficit peut-être combattu et régulé par l'apport de drogues ... ou médocs...comme tu veux (pour moi c'est pareil..c'est de la chimie non organique) ^^
Mais si la personne se repose, se change les idées et n'est plus confrontée à la source qui a occasionné son trauma et donc sa dépression... étrangement cette personne sera guérie... é t o n n a n t .........

Je connais des dépressions soignées sans drogue...et ce ne sont pas juste des déprimes passagères....
J'ai même connu un mec interné en urgence car catalogué skizo..... le pb est qu'il ne l'était pas. Il avait juste un pb de taille : sa femme.
il a divorcé et plus de pb. Je ne rentre pas dans les détails car je ne les connais pas (secret professionnel) mais je fais confiance à la personne qui nous en a parlé. Et en + c'est un psychiatre renommé...comme quoi ^^

La règle d'or reste et demeure : nous sommes notre propre médecin.
J'ai vu régulièrement pendant 15 ans plusieurs ostéo + ou - bons pour mes cervicales. ça craquait. elles se réalignaient et puis 2 mois + tard rebelote.
Et puis un jour j'ai appris à écouter et à travailler avec mon corps.
Et je n'ai plus de pb. et ce n'est pas un miracle. c'est juste une connaissance.

La MLC donne bcp d'infos sur les liens entre corps, maladies et mental
La médecine chinoise aussi d'ailleurs.
Il faut juste avec le temps d'apprendre tout cela.

@ Arthé,

- Pour ce qui est de "l'info" sur une malformation cérébrale qui induirait une patho lourde je crois que c'était un article dans une revue scientifique.
A prendre au conditionnel donc. Rien de tels qu'un scientifique pour en contre-dire un autre. Je rappelle juste qu'à une époque le sida ne devait toucher que les homos et que les français n'ont pas jugé utile de chauffer le sang "parce qu'il n'y avait pas de risque" .....
comme les ondes des portables et wifi sur nos cerveaux....
"rien ne prouve que...bla bla bla"
Même freud a été tout d'abord encensé car il avait le vent en poupe puis dénigré car les gens ont fini par ouvrir les yeux sur ses théories douteuses...

Mais oui ce genre d'info actuellement est à prendre avec prudence.
Mais je dirais pourquoi pas ?

- En ce qui concerne psy et drogue je ne prends aucun raccourci.
Je me base sur l'histoire des hommes.
En 1800 on donnait aux femmes qui avaient "la migraine" du laudanum (teinture d'opium) que tu trouvais dans des drogueries.
C'était assez facile de s'en procurer. Mais assez cher. C'était surtout pour les femmes dépressives de la bourgeoisie car dans les campagnes les femmes avaient trop de travail pour se poser 2 mn pour se regarder le nombril ^^. Du coup elles n'avaient jamais de pb; mais si c'était le cas, elles avaient un grand sens du sacrifice...C'est d'ailleurs pour cela qu'elles mouraient à 30-35 ans...

Bcp de nos poêtes maudits et grands penseurs prenaient des drogues.
Les drogues ont un effet boostant sur l'esprit quand celui-ci est en quête de connaissance. Et puis sombrer dans la déchéance ouvre des portes insoupçonnées...
Oui drogue et psy vont de paire car dans un premier temps on drogue les malades en espérant les guérir. Et puis on se rend compte que cela ne fonctionne pas alors on cherche ailleurs.
La drogue a toujours été la solution de facilité.

et je ne parle pas de freud qui croyant avec la cocaïne avoir trouvé le remède miracle à bcp de pb psy ... mdr !

Si on prend un exemple concret contemporain :
1 couple avec 1 enfant.
les deux parents travaillent, un peu loin de chez eux donc bcp de transport. la femme rentre et fait à manger. l'homme rentre et fait sa paperasse et de l'ordi ou regarde le foot à la télé et le momeest dans son coin. le mome est turbulent et réclame de l'attention. il voudrait jouer au foot dans le jardin , parler, échanger....
mais les parents sont out par leur journée et leur quotidien.

alors au final le pédo-psy (ou le médecin de famille) dit : cachets pour l'aider à passer "cette mauvaise période de sa vie". il est jeune. ça s'arrangera dans le temps avec les petits cachets bleus.

au final le mome passe sa journée devant la télé, la console, l'ordi et il a ses cachetons bleus pour ne pas "géner ses parents dans leur quotidien".

Des cas comme cela il en existe des tonnes aux usa.
En France cela existe pas mal. C'est dangereux.
Et cela va avec la tendance que les gens n'ont plus envie de se faire ch....
Ils font des gosses mais n'assume pas les contraintes que cela implique.

Pourquoi croyez-vous que les momes partent depuis longtemps en sucette ?
"La démission des parents" n'est pas un mythe. cela existait déjà de mon temps quand j'étais au collège.. c'était encore plus flagrant au lycée.
Et avec les nombreux divorces depuis les années 90-2000 alors là c'est le jackpot !

Donc oui drogue et psy vont de paire.
Et après tout le plus grand fabriquant de drogues que nous connaissons n'est-il pas notre propre cerveau ? Endorphine après l'amour, toxines après un effort, adrénaline après un coup..Etc....

Pas un raccourci mais une réalité.

Mais je vous accorde qu'il y a pas que cela.
Seulement l'à côté est long, pas rentable, très coûteux en temps.....
alors on fait au plus simple.

et si actuellement bcp de généralistes passent des modules pour pouvoir prescrire des médocs normalement réservé aux psychiatres...à votre avis c'est pour faire quoi ?
pb psy ? --> ok drogues ! .. ah pardon médocs.... donc drogues ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taliesin
Comte Elfe
Comte Elfe
avatar

Nombre de messages : 3695
Age : 107
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   Ven 6 Nov 2009 - 23:45

Pour ma part, je vais m'arrêter là, parce que tourner en rond c'est marrant pendant 5min après je me fatigue pour rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arion Chiainaris
Grand Seigneur Elfe
Grand Seigneur Elfe
avatar

Nombre de messages : 1826
Age : 45
Localisation : SomeWhere in the Dark Space
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   Sam 7 Nov 2009 - 1:31

ça te fatigue ?
ben prends une drogue. en + c'est remboursé ^^

c'est sûr que répéter la même chose sans argumenter...
ça fait avancer le débat.

t'as raison.
il est bon de se taire parfois quand on a rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taliesin
Comte Elfe
Comte Elfe
avatar

Nombre de messages : 3695
Age : 107
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   Sam 7 Nov 2009 - 1:35

Je vois que tu es très respectueux des personnes et de leurs avis, t'as raison va continue comme ça et après viens nous prôner toutes tes belles théories... Comme d'habitude c'est faites ce que je dis mais pas ce que je fais... J'ai vraiment perdu du temps à essayer de discuter avec toi, tu n'es pas différent de dizaines de gars que j'ai rencontré et qui sont persuadés de tout savoir et d'être les meilleurs...
Sur ce, je retourne me bourrer de "drogues"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arion Chiainaris
Grand Seigneur Elfe
Grand Seigneur Elfe
avatar

Nombre de messages : 1826
Age : 45
Localisation : SomeWhere in the Dark Space
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   Sam 7 Nov 2009 - 12:28

Taliesin a écrit:

Et à part ça je me permets d'insister pour dire que c'est TON avis, et que même s'il est peut-être partagé par des gens que tu connais et qui sont certainement très intelligents, cela n'en reste pas moins 1 avis parmi d'autres, donc évitons les généralités.

Autant à ton service.
Mais tu te trompes de bcp. et je m'en fous complètement.

Relis-toi. tu avances toujours la même phrase tels un perroquet savant sans aucun argument concret.

Si tu veux dialoguer, arrêtes de parler dans le vide en faisant toujours la même généralité comme quoi il faut parfois des drogues. Parce qu'au cas où tu ne l'aurais toujours pas compris JE SUIS D'ACCORD AVEC TOI.

MAIS je donne des arguments et des exemples concrets de personnes vivantes n'en ayant pas (ou plus) besoin.

TOI NON.

C'est clair comme cela ?

Encore des exemples concrêts :

- Une personne qui faisait des crises d'épilepsie et qui était suivie pour cela mais on arrivait pas à la guerir. Epilepsie, on est d'accord sur le fait que c'est un dérèglement chimique dans le cerveau..non ?
Et bien comme cette personne en avait marre, elle a tout essayé; y compris le REL et lors d'une de ses séances elle a fait une crise et derrière elle a été guérie. Pourquoi ? Simplement parce que le REL lui a permis de régler son pb au niveau inconscient; il y a eu réactivation synaptique et derrière... finito. médocs = zéro technique naturelle = 1

- Une personne atteinte d'une maladie dite incurable que les médocs ne parvienne pas à guérir se guérit par une méthode naturelle à partir de laquelle elle élabore une technique qui a fait ses preuves sur d'autres personnes

http://www.marieliselabonte.com/spip.php?page=article&id_article=22

- Encore moi pour changer. Dans ma jeunesse je faisais des crises de tétanie paralysante. On me bourrait de magné B6.
On disait que c'était parce que je ne fixais pas le magnésium et donc déficit chimique et donc crise....
et bien c'est trop simple comme raisonnement.

Depuis je sais que les crise de téta sont dues à un chgt de taux vibratoire.... hein quoi ? il dit quoi le monsieur ?
Chgt de taux vibratoire ? C'est certes une connaissance pas du tout répendue mais cela se vérifie quand on sait comment chercher...

Pas besoin de médocs. Il faut juste laisser faire. C'est le corps qui s'exprime. Il faut juste en prendre conscience.


Tout est très simple dans la vie mais des gens préfèrent tout compliquer parce qu'il y a un business derrière.
Un peu comme l'église et les rois qui maintenaient le peuple dans l'ignorance histoire d'assoir un peu plus leur pouvoir et domination....

Mais un jour les connaissances seront à la portée de tous.
En attendant .... .... la drogue....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el kakou
Chevalier Elfique
Chevalier Elfique
avatar

Nombre de messages : 172
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   Lun 9 Nov 2009 - 14:07

Citation :
J'ai vu régulièrement pendant 15 ans plusieurs ostéo + ou - bons pour mes cervicales. ça craquait. elles se réalignaient et puis 2 mois + tard rebelote.
Et puis un jour j'ai appris à écouter et à travailler avec mon corps.
Et je n'ai plus de pb. et ce n'est pas un miracle. c'est juste une connaissance.

La MLC donne bcp d'infos sur les liens entre corps, maladies et mental

eh bien là tu m'interesse qu'est ce que la MLC...parce que moi j'ai abandonné l'ostéo, je craque tous seul, c'est moins cher!

plus sérieusement, je trouve impressionnante la qualité de toutes vos argumentations... quelques questions me viennent a l'esprit, pour le peu qu'il me reste j'essais de m'en servir!
pourquoi demander un etudiant psy de faire un travail sur lui meme? on a peur qu'il ne soit pas sain? et si il se trompe dans sont analyse?

comment peut on travailler sur l'inconscient de quelqu'un qui est conscient de ce qu'il dit?

pensez vous réellement que notre cerveau "débranche" certain groupe de neuronnes au risque de perturber le fonctionnement du corp?

personnellement je suis contre l'utilisation de toute forme de drogue qu'elles soient légale ou non! elle ne sont que des substituts de guérison qui modifient les comportements et les réactions de l'individu.

et l'hypnose? on en parle de plus en plus, peut elle jouer un role dans le traitement de notre santé mentale?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arion Chiainaris
Grand Seigneur Elfe
Grand Seigneur Elfe
avatar

Nombre de messages : 1826
Age : 45
Localisation : SomeWhere in the Dark Space
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   Lun 9 Nov 2009 - 17:29

el kakou a écrit:


eh bien là tu m'interesse qu'est ce que la MLC...parce que moi j'ai abandonné l'ostéo, je craque tous seul, c'est moins cher!

http://www.marieliselabonte.com/spip.php?page=article&id_article=22

Je pense que son site parlera mieux de la MLC que moi.

Attention à te faire craquer tout seul. Tu risques d'user plus rapidement que prévu tes disques , cartilages et autres...et une fois que c'est usé... t'es mal !

Pour le reste je te répondrais rapidement et en détail bientôt.
Je ne voudrais pas faire de généralités ni d'erreurs ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grundal Hellscreamer
Comte Elfe
Comte Elfe
avatar

Nombre de messages : 2852
Age : 36
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   Lun 9 Nov 2009 - 18:14

le craquement provient d'un gaz qui est libéré et qui se régénère en général en quelques minutes. Il est conseillé de voir une personne compétente tel un osthéo ou un kinésithérapeute ayant suivi une formation adaptée. En effet, le craquement se fait entendre par l'étirement de l'articulation. Les effets de la gravité et les nombreux chocs quotidiens que nous subissons sont mauvais pour les articulations qui ne font que se tasser... il faut donc 1 à 2 fois par an faire un check up pour entretenir son corps sur ce point.

Si un craquement apparait de lui même, il est à suivre de manière importante car le cartilage est alors usé et donc peut provoquer de l'arthrose voir pire bien entendu...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arion Chiainaris
Grand Seigneur Elfe
Grand Seigneur Elfe
avatar

Nombre de messages : 1826
Age : 45
Localisation : SomeWhere in the Dark Space
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   Lun 9 Nov 2009 - 20:28

el kakou a écrit:

pourquoi demander un etudiant psy de faire un travail sur lui meme? on a peur qu'il ne soit pas sain? et si il se trompe dans sont analyse?

être étudiant en psy n'est pas un gage d'être sain.
Je dirais même que c'est le contraire.
Pour faire psycho, il faut avoir un grain ^^
.....ou être un véritable "fumiste" ^^

Il ne s'agit pas d'avoir peur de quoique ce soit mais je pense que dans l'absolu personne n'est "sain".
On peut ne pas en avoir conscience mais dès que l'on gratte un peu l'armure sociale, on est parfois bien surpris de voir ce qu'il y a dessous.

Et en général on ne fait jamais d'auto-analyse. Freud a fait cela et quand on voit le résultat......
Donc c'est très fortement déconseillé.

Bien entendu qu'il faut faire un analyse. Ne serait-ce que pour voir "de l'intérieur" la technique que l'on va utiliser. C'est essenteil.

Et c'est en même temps une sécurité pour éviter tous les pièges que l'on peut rencontrer en séance comme les projections et autre.

Pour appuyer cela je vais te donner un exemple des plus concrets :

Sur ce sujet Taliesin et moi nous sommes bcp exprimés. Et nous ne sommes pas d'accord sur l'usage des médocs même si je reconnais leur utilité..parfois...mais sur courte période...Et ce même si certaines patho sont traitées (façon de parler) avec des médocs "à vie" .

Ce qui est intéressant dans l'articulation de nos échanges est qu'à un moment donné Taliesin "m'a ciblé". Tout de suite j'ai senti que sa réplique allait au-delà du sujet et qu'il y avait quelque chose de caché derrière.
J'en ai donc fait la remarque. Mais cela n'a pas été plus loin.
Et comme chacun restait sur ses positions à un moment donné ça l'a gâvé et hop il a refait un post négatif.
Là j'en ai profité pour le cibler à mon tour afin "qu'il crache sa valda".
ce qu'il a fait en disant que je lui rappelais ceux avec qui il parlait, qui savaient tout mieux que lui etc....

Cet exemple illustre bien ce que j'ai déjà dit ailleurs : l'effet de résonnance.

Taliesin a dans son vécu un passif avec des gens qu'il considère être imbus d'eux-mêmes, pas ouverts au dialogue, etc....
Là il retrouve en moi, par mes propos et certainement par le fait que je ne valide pas ce qu'il dit (égo ?), ce type de gens qu'il n'aime apparemment pas.
Le fait est que je me fous d'avoir raison ou tord. Je m'exprime afin de donner un max d'infos et d'exemples pour permetttre aux gens d'avoir le plus d'assise pour faire leur choix. Ce qui m'intéresse c'est la discussion et le partage de connaissances...Et si possible pas de connaissances théoriques....
Le fait est que là il ne donne pas d'exemple donc sa phrase n'a pas trop de valeur à mes yeux...surtout que dans l'absolu je suis d'accord avec.

Donc au final il parle de manque de respect, de mec borné et de perte de temps.
Il a projeté sur moi ses ressentiments issus de son passé sans même se demander si je collais au profil.

C'est cela le principe de résonnance et la projection.
Et bcp de gens...(vraiment bcp bcp) font cela au quotidien.
Cela fait partie de nos conditionnements. Nous en avons tous et parfois des mahousse-costauds ^^

Je suppose que si tu étudies la psycho ce n'est pas pour faire chroniqueur dans un journal de femmes à répondre au courrier du coeur ?

Si un jour tu veux devenir thérapeute, il te faudra faire une analyse afin de comprendre tes fonctionnements et désamorcer ce qui ne va pas chez toi pour éviter de projeter cela sur les autres.
Il y a un réel danger tant pour toi et encore + pour tes patients si tu ne fais rien.

Tu vois un peu mieux le problème ?

En psy on dit qu'une personne équilibrée doit pouvoir rester neutre en toute circonstance. Taliesin lui a fermé la porte car il a jugé que c'était une perte de temps et d'énergie.
Il ne faut absolument pas faire cela en psy avec ses patients.
Donc analyse
..Et surtout pas auto-analyse

-----------------------------------------------------

el kakou a écrit:
comment peut on travailler sur l'inconscient de quelqu'un qui est conscient de ce qu'il dit?

pensez vous réellement que notre cerveau "débranche" certain groupe de neuronnes au risque de perturber le fonctionnement du corp?

et l'hypnose? on en parle de plus en plus, peut elle jouer un role dans le traitement de notre santé mentale?


Pour répondre à cette question, il faudra que tu te penches sur le REL (rêve éveillé libre) et Georges Romey

http://www.evene.fr/celebre/biographie/georges-romey-17304.php

Il a codifié tous les symboles inconscients pour en donner une signification. C'est très poussé et très sérieux.
..et cela fonctionne

- Oui le cerveau "débranche" en cas de trauma psy. Cela se passe au niveau des synapses. Cela perturbe le fonctionnement électrique et chimique du cerveau. Cela peut même dans les cas extrême entrainer des paralysies.
Mais ce qui a pu se bloquer, peut se débloquer. il faut juste employer la bonne méthode.

- L'hypnose c'est un peut comme le REL je dirais; sauf que le REL c'est une action volontaire du patient tandis que l'hypnose c'est un peu "forcer" le patient...ou disons l'inviter avec fermeté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taliesin
Comte Elfe
Comte Elfe
avatar

Nombre de messages : 3695
Age : 107
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   Lun 9 Nov 2009 - 20:43

Citation :
ce qu'il a fait en disant que je lui rappelais ceux avec qui il parlait, qui savaient tout mieux que lui etc....

Cet exemple illustre bien ce que j'ai déjà dit ailleurs : l'effet de résonnance.

Taliesin a dans son vécu un passif avec des gens qu'il considère être imbus d'eux-mêmes, pas ouverts au dialogue, etc....

il retrouve en moi, par mes propos et certainement par le fait que je
ne valide pas ce qu'il dit (égo ?), ce type de gens qu'il n'aime
apparemment pas.

Citation :
Donc au final il parle de manque de respect, de mec borné et de perte de temps.
Il a projeté sur moi ses ressentiments issus de son passé sans même se demander si je collais au profil.

Alors déjà tu vas être assez gentil pour éviter de parler de moi avec d'autres personnes juste pour illustrer tes propos...
Ensuite, relis ce que j'ai marqué je n'ai pas dit que tu savais tout mieux que "moi" (moi non plus je ne prétends pas tout savoir, et moi aussi je parle par expérience) mais mieux que "tout le monde"...
Et ensuite, franchement, ne fais pas d'analyse de ma personnalité, de mon vécu ou je ne sais quoi à partir de trois posts échangés...
Restons-en là ça sera mieux pour tout le monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grundal Hellscreamer
Comte Elfe
Comte Elfe
avatar

Nombre de messages : 2852
Age : 36
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   Lun 9 Nov 2009 - 21:34

Si vous me permettez, je crois savoir que ce que chaque individu a pour lui c'est son expérience, ses connaissances ainsi que des qualités et des défauts... cet ensemble fait que nous sommes tous différents tant dans l'interprétation que dans l'analyse. Tous ces éléments s'expriment non pas de manière systématique mais suivant des critères qui ne peuvent être définissables par avance. Par exemple, tu passes un concours, le correcteur vient de se prendre un PV quand il rentre chez lui et qu'il commence à corriger les disserts... il est évident que malheureusement son esprit sera plus négatif en soit dans la réflexion sur l'argumentaire, c'est un facteur de subjectivité qui est induit de part sa propre personnalité et les aléas.

Ici vous êtes deux individus. L'un que je connais l'autre non (IRL j'entends). Je sais que vous deux disposez d'un savoir mais d'une expérience qui est totalement différente puisque vous êtes 2 individus distincts. Pourtant, vous ne voyez pas le point commun qui existe entre vous : le regard critique que l'un porte sur l'autre. Quand j'écris ce message, il est évident qu'il est la réponse du ou des postes précédents. Il est donc indéniable que je suis en train de répondre à quelqu'un qui a écrit. Quand on dispose de connaissance dans un domaine, on se sent forcément encore plus concerné qu'un autre pour répondre (ça fait d'autant plus plaisir de répondre à quelque chose que l'on pense connaitre ou avoir des idées ou savoir). Maintenant, les théories sont là aussi pour être contraire... c'est parce qu'il y a des idées qui s'opposent que les réalités avancent !!

On ne peut pas toujours aller dans la même direction... pourtant vous avancez tous les deux !!!


Pour répondre au sujet initial lol oui oui, il faut remonter un peu plus haut pour savoir de quoi qu'on cause !!!!

Je pense Smile (cogito) que l'on peut parler des choses. Le fait qu'une personne extérieure écoute, joue un rôle important car il ne connait que ce que vous lui présentez. Donc la neutralité est bien là. Pourtant, nous sommes tous humain donc on décide toujours pour le bien de l'autre. Donc finalement, on peut dire ce qu'on veut la neutralité n'est pas total puisque pour apporter des solutions il faudra aller dans un sens ou dans un autre et donc prendre position... Pour ma part, j'estime être une oreille attentive (certainement une qualité importante = ouai ouai j'ai une cheville qui gonffle mais c'est à cause de ma vieille fracture lol)... être un ami c'est aussi dire des choses qui ne plairont pas à la personne qui parle... mais qui sera honnête... parfois c'est aussi brosser dans le sens du poil car le besoin de parler c'est un besoin de se rassurer, de mettre ses idées à plat avec soi même mais devant quelqu'un... Par contre, on ne peut pas toujours parler de tout à tout le monde... donc chaque individu ayant un besoin doit être capable de trouver son oreille pour réussir à s'ouvrir... ce qui est bien là le plus complexe à mon sens... Certaines choses n'ont pas toujours de solution mis à part celle des comprimés... même si ce n'est pas un fin en soit... c'est parfois un simple commencement avant de réussir à se résoudre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arion Chiainaris
Grand Seigneur Elfe
Grand Seigneur Elfe
avatar

Nombre de messages : 1826
Age : 45
Localisation : SomeWhere in the Dark Space
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   Lun 9 Nov 2009 - 22:52

@Taliesin

ce que tu écris devient du domaine public.
j'ai tout à fait le droit de m'en servir comme argumentaire.
je ne fais nullement ton analyse. je m'en fous.
et puis je ne suis pas là pour cela.

et non je ne sais rien "mieux que tout le monde". cela fait très longtemps que je laisse les concours de "attributs masculins" à ceux qui ont besoin de se prouver quelque chose.

c'est amusant que 2 "informaticiens" (t'es informaticien web parait-il ? ...webmaster ?) ...enfin moi ex-informaticien.. tiennent autant le crachoir sur un sujet sur les psy.

je ne doute pas des expériences personnelles de chacun.
ni de leurs connaissances.

le mieux pour appuyer une thèse est quand même d'argumenter avec du concret.
et de laisser son ego de côté.

mon but était de montrer à El Kakou l'importance de faire une analyse en tant que futur psy.
et non de te dégommer ou de te mettre de travers.

alors ne joue pas les chauds avec moi.
là pour le coup tu perdrais ton temps et cela ne m'empêcherait en rien de m'exprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grundal Hellscreamer
Comte Elfe
Comte Elfe
avatar

Nombre de messages : 2852
Age : 36
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   Lun 9 Nov 2009 - 22:56

Ce que j'aime c'est comment certains messages passent comme s'ils étaient invisible Smile mdr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taliesin
Comte Elfe
Comte Elfe
avatar

Nombre de messages : 3695
Age : 107
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   Lun 9 Nov 2009 - 23:00

Citation :
ce que tu écris devient du domaine public.
Puisque tu persistes à t'adresser à moi, je réponds.
ET là il faudrait que tu te renseignes un peu mieux, parce que ce que tu écris sur un forum, reste ta "propriété" ça ne tombe en aucun cas dans le domaine public... Alors après il est bien évident qu'il est très difficile d'aller vérifier si machin a cité truc n'importe comment, mais il se trouve que je suis toujours là.
Je ne cherche en aucun cas à te chauffer, (j'ai bien plus intéressant à faire) je tiens simplement à éviter que ce que je dis se retrouve déformé et utilisé par quelqu'un avec qui je suis en désaccord total...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arion Chiainaris
Grand Seigneur Elfe
Grand Seigneur Elfe
avatar

Nombre de messages : 1826
Age : 45
Localisation : SomeWhere in the Dark Space
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   Lun 9 Nov 2009 - 23:29

Grundal Hellscreamer a écrit:
Ce que j'aime c'est comment certains messages passent comme s'ils étaient invisible mdr

content que tu sois mdr.
j'ai bien lu ce que tu as écris.
et je le valide.
mais je ne vais pas m'arrêter de vivre pour autant.

Taliesin a écrit:
je tiens simplement à éviter que ce que je dis se retrouve déformé et utilisé par quelqu'un avec qui je suis en désaccord total...

en désaccord total ?
ah oui t'es du genre "tout ou rien"

déformé ? non pas vraiment.
ta réaction est un classique du genre.
mais osef. c'est ta life.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arion Chiainaris
Grand Seigneur Elfe
Grand Seigneur Elfe
avatar

Nombre de messages : 1826
Age : 45
Localisation : SomeWhere in the Dark Space
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   Mer 11 Nov 2009 - 10:48

@Arthé,

Petite question en rapport avec ce sujet...si tu as le temps...

Si on part du principe que certains disfonctionnements humains sont liés à des conditionnements sociaux, familliaux et autres.....
...donc liés à notre mental

comment une analyse psy pourra-t-elle résoudre ce problème ?

En effet lors d'une séance (je la joue cliché), tu te poses devant un professionnel qui pose parfois des questions, prend des notes.... toi tu parles...ou non.... tu racontes bien ce que tu veux.... tu es mal à l'aise, du es dans le controle, dans le déni....bref dans le mental....

tes souvenirs c'est le mental.
lorsque l'on te pose une question et donc que l'on t'amène à réfléchir sur un truc....ça reste le mental...ta faculté d'analyse.... toujours le mental

ton égo, ta colère, ton orgueil, tes peurs qui te poussent toujours à te raccrocher à des valeurs qui te rassurent.... toujours et encore le mental

alors comment peut-on déjouer les mécanisme du mental en ne s'aidant que de son mental ?
cela revient à jouer contre soi-même sachant que le mental aura toujours un coup d'avance par rapport au conscient.

même les prises de conscience pendant ces séances se font par le mental.
quand tu arrives à comprendre quelque chose c'est mentalement.

autrement dit à la limite tu peux ouvrir le syeux sur quelque chose que tu savais sans pour autant en avoir pleinement conscience mais une fois que tu as cette info..issue de ton mental... tu restes avec et rien ne change.

Pourquoi ? simplement parce que le mental bloque toujours.

alors oui peut-être que la prise de drogues peut faire baisser un temps tes barrières mentales histoire de.... mais étant donné que ce n'est pas un processus "naturel", très souvent une fois que tu arrêtes les drogues, toutes tes avancées s'écroulent et tu reviens à la case départ.

donc pour faire simple : comment "combattre" (je n'aime pas ce terme mais là toute de suite je n'ai pas le temps de reformuler) ton mental avec juste ton mental ?

* Il n'y a pas qu'Arthé qui peut répondre à cette question (si cela vous dit) mais je ne me souviens plus de vos professions; à part Armiss qui doit s'occuper d'enfants andicapés et El Kakou qui semble être étudiant en psy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthemis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6560
Age : 32
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   Jeu 12 Nov 2009 - 16:18

Bonjour à tous,

Beaucoup de choses ont été dites et questionnées, et je n'ai pas eu suffisamment de temps pour répondre, donc je m'y mets ! ^^
Pardon, je réponds et fais mes remarques dans l'ordre d'apparition des messages donc vous serez interpellés à différents moments de mon écrit ! LOL

@ Arion :
(honneur aux vieux !! ^^)

Citation :
Je connais des dépressions soignées sans drogue...et ce ne sont pas juste des déprimes passagères....
=> oui, ça existe ! Ceci dit, chaque cas est différent. Ainsi, pour certains la dépression passera d'elle-même, pour d'autre il faudra une thérapie X, pour d'autres une thérapie Y, Z etc. Pour d'autre il faudra des médicaments, et pour d'autre encore, alors que rien n'aura marché, on essaiera la sysmothérapie (électrochoc... et oui ! ça existe encore!).
Donc comme chaque cas est unique il est difficile d'avoir une réponse toute faite de "comment traiter un patient" ou de dire "pas de medoc point.". En tout cas comme tu le précises, le tout dépend non seulement des personnes rencontrées (les différents professionnels) mais aussi des connaissances et compétences actuels des différentes professions !


Citation :
nous sommes notre propre médecin.
=> Oui et non... Oui dans le sens où personne ne nous aidera mieux que nous-même, dans le sens où nous seuls pouvons décider d'aller mieux ou non.
Ceci dit, il faut parfois un gros coup de pouce de l'extérieur...


Citation :
Même freud a été tout d'abord encensé car il avait le vent en poupe
puis dénigré car les gens ont fini par ouvrir les yeux sur ses théories
douteuses...
=> Freud est encore encensé par de nombreuses personnes, y compris et surtout des français !! ^^ cf les psychanalystes freudiens !

Citation :
Oui drogue et psy vont de paire car dans un premier temps on drogue les
malades en espérant les guérir. Et puis on se rend compte que cela ne
fonctionne pas alors on cherche ailleurs.
La drogue a toujours été la solution de facilité.
=> Oui la drogue est une solution de facilité... dans certains cas ! Car on oublie souvent de parler des nombreux effets secondaires...
Ceci dit, tu te trompes sur la démarche. Tu ne décris là que la démarche de certains... Par ailleurs, dois-je rappeler que les psychologues ne prescrivent pas de médicaments ?
donc le terme "psy" est à préciser dans ce que tu dis... et le terme "drogue" également, d'où ma demande de ne pas faire de raccourcis qui pourraient être mal interprétés par la majorité.



@ Tal' et Arion :
votre débat est stérile...
Je comprends Tal' qui se sent visé et décortiqué par l'intervention d'Arion qui le prend en exemple... Assez "sauvage" et peu fin de ta part Arion...
Vous devriez lire Grundy, il écrit des choses très censées ! ^^


@ el kakou :

Citation :
pourquoi demander un etudiant psy de faire un
travail sur lui meme? on a peur qu'il ne soit pas sain? et si il se
trompe dans sont analyse?
=> Arion a plutôt bien répondu à tes questions, mais je vais me permettre de préciser...

Demander à un étudiant en psycho de faire un travail sur soi, c'est lui permettre trois choses :
1/ se connaître mieux soi-même et régler certaines choses dont l'étudiant n'a pas forcément conscience
2/ se connaître permet d'éviter certaines grosses erreurs (comme la projection effectivement) et de repérer ses propres modes de fonctionnement face à un patient.
3/
vivre ce que ses futurs patients vont vivre. Pouvoir se mettre à leur place et expérimenter la thérapie en tant que patient.

Concernant la projection (petite parenthèse), nous utilisons tous ce procédé qui est en réalité un mécanisme de défense. Pour nous protéger, pour que notre psychisme garde l'équilibre qu'il souhaite avoir, il va nous cacher certaines informations, nous déformer la réalité selon son propre filtre etc.
La projection est un exemple de mécanisme parmi d'autre, il y a aussi le déni ("ça n'est jamais arrivé", le patient ne veut pas voir la réalité...), la dénégation (MAIS NON JE NE SUIS PAS EN COLERE !! dit-il en criant... une non acceptation de ses émotions) etc.
Bref, pour bien connaître ses différents mécanismes et les repérer chez les autres, il faut aussi savoir les repérer sur soi (même si c'est souvent plus facile de le voir chez les autres je trouve !!).

Concernant le travail à faire sur soi, il ne s'agit pas forcément d'une analyse. C'est en effet la plus courante, ceci dit, un étudiant a le choix de suivre une thérapie de la forme de son choix. Il doit faire ce travail jusqu'à ce qu'il juge que c'est suffisant, il peut même faire différentes thérapies d'orientations diverses (ç'a été mon cas, et je n'ai pas fait de psychanalyse). Par la suite, il poursuivra en partie ce travail au cours de séance de supervision (par un psy de son orientation mais plus expérimenté) pour l'aider à prendre en charge ses patients et l'aider à repérer ce qui est de l'ordre du patient et ce qui lui est propre, pour l'aider à comprendre pourquoi il n'arrive pas à traiter M. Duchmol et quelles pistes explorer en soi et en l'autre pour y parvenir...

Citation :
En psy on dit qu'une personne équilibrée doit pouvoir rester neutre en toute circonstance. (cf Arion)

=> Il est difficile de dire qu'une personne va réussir à être neutre en toute circonstance. C'est humainement impossible... Intérieurement nous ne sommes absolument pas neutre, c'est le propre de la nature humaine de prendre position. Cependant, le psy doit se montrer le plus neutre possible et être objectif tout en prenant en compte sa subjectivité (pas facile !! LOL).
De même, l'être humain "équilibré" (si ça existe ! LOL) doit savoir réagir de manière adaptée à toute situation.

Citation :
pensez
vous réellement que notre cerveau "débranche" certain groupe de
neuronnes au risque de perturber le fonctionnement du corp?
=> Nous avons la chance d'avoir un corps très bien fait ! A y penser tout s'articule à merveille ! Bref la nature est époustouflante ! ^^ et bien notre psychisme et notre conscience c'est un peu pareil...
Comme le rêve sert à nous faire "digérer" certaines choses de la vie quotidienne, ou encore à comprendre ce qui se passe à travers des métaphores, ou encore à protéger notre sommeil, le psychisme met parfois en oeuvres des processus pour que nous oublions certaines choses, comme lors de traumatismes important. Cela pourrait se traduire effectivement par la déconnection de certains neurones (selon certains scientifiques). Le but du psychisme encore une fois c'est de nous permettre de survivre et de ne pas devenir fou (on dit que les personnes qui ont des troubles mentaux sont parfois des personnes qui n'ont pas un psychisme suffisamment fort, ou au contraire qu'il l'est trop ! enfin bref, passons sur cette théorie, ce détail un peu long à expliquer et complexe ! ).


Je fais une pause et je vous retrouve après pour la suite ! Vive la réclam' ! LOL

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: que pensez vous des psychologues?   

Revenir en haut Aller en bas
 
que pensez vous des psychologues?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Que pensez vous de l'oeuvre en elle-même?
» A méditer... L'alcool au volant qu'en pensez vous???
» Que pensez vous du thème ?
» MAK,T-NEG;QU'EN PENSEZ VOUS?
» Que pensez-vous de la sélection haitienne de football ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Elfes De La Vengeance :: Notre domaine :: Agora-
Sauter vers: